Le service du petit nouveau est (enfin) sorti malgré un retard à l'allumage suite à SARS-CoV-2.

Petite analyse du fonctionnement de disney+.

Hébergement

La plateforme de disneyplus est hébergée sur AWS, en mode multi region dans au moins les régions suivantes:

  • eu-central-1 (frankfurt)
  • us-east-1 (virginie du nord)
  • us-west-2 (Oregon)

Ceci est détectable via le header:

x-bamtech-region

du host global.edge.bamgrid.com (cloudfront)

La géolocalisation est confiée à onetrust

Côté API, graphQL partout avec quasi que: https://global.edge.bamgrid.com/dust

Analytics: sanalytics.disneyplus.com (adobe omtrdc)

Environnement

La plateforme d+ utilise plusieurs environnements:

  • La classique dev: *.dev.dssott.com
  • de la QA *.qa.dssott.com
  • La prod caché du publique: *.prod.dssott.com utile avant le lancement de la plateforme

Player

Côté player, tout les assets sont chargés depuis playback-certs.bamgrid.com qui est une distribution cloudfront backé derrière un bucket S3 hébergé en us-east-1 avec un bucket S3 répliqué ( x-amz-replication-status : COMPLETED)

Nous avons du M3U8 donc du HLS

Sur la DRM je vois du playready de microsoft

CDN

J'ai pour ma part obtenu vod-akc-eu-south-1.media.dssott.com qui est akamai (en ce moment)

La connexion entre le CDN et son origine s’effectue en HTTP

CDN-Origin-Protocol: HTTP

Nous avons du varnish, du nginx et après la couche akamai, les fragments sont conservé en cache pendant 7jours

L'origine est situé à amsterdam, nginx17.vod01.hls.disney.ams1.prod.bamtech.co

Quelques certificats indique une dev qui apparaît publiquement le 16/09/2019

Le nom de domaine dssott.com est utilisé depuis le 18/07/2018

Le CSP (Customer Support Portal) est lui géré par servicenow.com

Divers

Disney utilise les technologies de viptela (sd-wan) Vmanage NMS